Les Bijoux Diamant

HISTOIRE DU DIAMANT

L’étymologie du terme diamant tire ses origines du mot grec « adamas » ayant pour signification les termes « indomptable » ou « invincible ». Un terme qualifiant la résistance extraordinaire de la pierre précieuse et éternelle. 

Les premières extractions diamantaires auraient eu lieu il y a plus de 3000 ans, en Inde, dans les gisements dits alluvionnaires. Le terme alluvionnaire signifie qu’il s’agit d’un gisement au niveau de cours d’eau.

Le diamant acquiert son statut de pierre précieuse durant l’Antiquité, période durant laquelle sa popularité grimpante et sa rareté significative lui octroient de plus en plus de valeur. 

De l’Antiquité à la Renaissance, on considère le diamant comme un antipoison et comme un symbole de courage, d’invincibilité. On l’utilise alors principalement auprès de la royauté et de l’aristocratie sous forme de poudre ou d’ornement : couronnes, pendentifs, objets décoratifs… On retrouve le diamant sous toutes ses formes pourvu que celui-ci puisse protéger de tout empoisonnement. 

Dans la mythologie grecque, on lui accorde la signification d’un amour éternel. Une symbolique dont on se lasse pas dans le monde de la joaillerie. 

Jusqu’au XVIème siècle, le diamant était exclusivement extrait en Inde. Puis, jusqu’à la fin du XIXème siècle, le diamant brésilien s’est imposé sur le marché. Depuis, on retrouve les principaux gisements diamantaires au Botswana, en Australie, en Russie et en République du Congo. Ces quatre pays représenteraient les 3/4 de la production diamantaire dans le monde. 

DES BIJOUX AUX FORMES ET AUX STYLES DIVERS

Le diamant, toujours aussi populaire et prisé pour sa pureté comme sa rareté, orne tout type de bijoux : bagues de fiançailles, alliances, boucles d’oreilles, colliers, bracelets, médailles… Le diamant reste omniprésent dans le monde de la joaillerie. Il sertit tout type de métaux tels que l’or jaune, l’or blanc, l’or rose mais aussi l’argent.

Chez mineral joaillerie, retrouvez le diamant blanc ou noir dans les collections Esperluette, Les Précieuses et Eclipse. Il orne subtilement nos médailles précieuses, bracelets cordons, colliers, bagues

CARACTÉRISTIQUES DU DIAMANT : LES 4C

Les 4C représentent les quatre critères déterminant la valeur des diamants. On parle des 4C car, en langue anglaise, ces quatre critères commencent par C : Carat (le poids), Cut (la taille), Colour (la couleur), Clarity (la pureté).

Carat : le poids

Le carat correspond à l’unité de mesure de poids utilisée pour les gemmes et pierres naturelles. Cette mesure permet alors de déterminer le prix des pierres. 

La valeur du diamant est proportionnelle à son poids. Plus un diamant est lourd, plus sa valeur est importante. Le poids de la pierre dépend par ailleurs de sa densité : plus la pression exercée par la terre sur la gemme est importante, plus la pierre sera dense et lourde et par conséquent, onéreuse.

Cut : la taille

Naturellement brillant sous sa forme brute, le diamant acquiert une brillance exceptionnelle après avoir été polie et travaillé par un tailleur de diamants. Le diamant peut prendre alors différentes formes : brillant (forme arrondie), princesse (forme carrée), émeraude (forme rectangulaire), forme ovale… Sa forme la plus connue et la taille brillant (selon Marcel Tolkowsky, 1919), composée de 57 facettes.

Colour : la couleur

On retrouve le diamant sous différentes couleurs, les plus populaires étant le diamant blanc et le diamant noir. Mais il peut aussi se trouver naturellement coloré, allant du rose au rouge en passant par le vert.

Clarity : la pureté du diamant, à l’origine de sa dureté

Formé principalement de carbone pur, le diamant est la pierre la plus dure qui soit. La dureté de la pierre s’explique par la pureté de cette dernière, par l’orientation de sa structure cristalline et par sa ténacité (capacité à résister aux chocs).

La dureté exceptionnelle de la pierre contribue elle aussi au caractère précieux du diamant et à sa qualité. Contrairement à d’autres pierres fines, le diamant ne peut être rayé que par d’autres diamants ou par des matériaux plus durs comme la nitrure de bore. Cette caractéristique pourrait aussi expliquer sa popularité pour les alliances et bagues de fiançailles qui sont portées quotidiennement. Il est cependant conseillé de mettre de côté ses bijoux ornés de diamants lorsque l’on pratique des activités pouvant être à l’origine d’abimes ou de chocs (travaux manuels, utilisation de produits chimiques…)

ENTRETIEN DU DIAMANT

Pour préserver la brillance et l’éclat du diamant, il est important de l’entretenir et de le nettoyer avec soin. Pour éliminer la poussière pouvant être incrustée sur le diamant ou le bijou, il est conseillé de le tremper dans de l’eau tiède avec un peu de savon naturel. Il est aussi possible de le nettoyer en le frottant légèrement d’une brosse à dents à poils souples puis le rinçant à l’eau froide et le séchant délicatement. Enfin, vous pouvez faire appel à des experts en bijouteries pour des services de polissage permettant de retrouver votre diamant comme neuf.

LE DIAMANT SYNTHÉTIQUE, UN DIAMANT ÉTHIQUE

Face aux problématiques environnementales et sociales, des solutions ont été amenées pour pouvoir proposer des diamants qui répondent favorablement aux questions éthiques et responsables de la production diamantaire. Depuis que l’on connait la composition du diamant particulièrement formé à base de carbone pur, les experts physiciens et chimistes ont cherché à le synthétiser. Ayant la même composition, la seule différence entre les deux diamants réside en leur origine : le diamant naturel est issu de mines tandis que le diamant de synthèse prend forme au sein de laboratoires.

De plus en plus, le domaine de la joaillerie se tourne vers le diamant synthétique afin de répondre à des fins écologiques et sociales. 

Collier or rose diamant eclipse femme
Médaille esperluette or rose diamant
Bague spirale femme or rose diamant